Inicio Villancicos Villancicos en francés

Il est né, le divin Enfant,
Jouez, hautbois, résonnez, musettes;
Il est né, le divin Enfant;
Chantons tous son avènement!

Depuis plus de quatre mille ans,
Nous le promettaient les Prophètes;
Depuis plus de quatre mille ans,
Nous attendions cet heureux temps.

Il est né, le divin Enfant,
Jouez, hautbois, résonnez, musettes;
Il est né, le divin Enfant;
Chantons tous son avènement!

Ah! qu’ll est beau, qu’il est charmant,
Que ses grâces sont parfaites!
Ah! qu’ll est beau, qu’ll est charmant,
Qu’il est doux le divin Enfant!

Il est né, le divin Enfant,
Jouez, hautbois, résonnez, musettes;
Il est né, le divin Enfant;
Chantons tous son avènement!

Une étable est son logement,
Un peu de paille, sa couchette,
Une étable est son logement,
Pour un Dieu, quel abaissement!

Il est né, le divin Enfant,
Jouez, hautbois, résonnez, musettes;
Il est né, le divin Enfant;
Chantons tous son avènement!

Ô Jésus! Ô Roi tout-puissant!
Tout petit enfant que vous êtes,
Ô Jésus! Ô Roi tout puissant!
Régnez sur nous entièrement!

Il est né, le divin Enfant,
Jouez, hautbois, résonnez, musettes;
Il est né, le divin Enfant;
Chantons tous son avènement!

Sur la route pa rum pum pum pum
Petit tambour s’en va pa rum pum pum pum
Il sent son cœur qui bat pa rum pum pum pum
Au rythme de ses pas pa rum pum pum pum
Pa rum pum pum pum pa rum pum pum pum

Oh petit enfant pa rum pum pum pum
Où vas-tu
Pa rum pum pum pum pa rum pum pum pum

Hier mon père pa rum pum pum pum
A suivi le tambour pa rum pum pum pum
Le tambour des soldats pa rum pum pum pum
Et je m’en vais au ciel pa rum pum pum pum
Pa rum pum pum pum pa rum pum pum pum

La je veux donner pour son retour
Mon tambour
Pa rum pum pum pum pa rum pum pum pum

Tous les anges pa rum pum pum pum
Ont pris leur beau tambour pa rum pum pum pum
Et ont dit à l’enfant pa rum pum pum pum
Ton père est de retour pa rum pum pum pum
Pa rum pum pum pum pa rum pum pum pum

Et l’enfant s’éveille pa rum pum pum pum
Sur son tambour

Douce nuit, sainte nuit!
Dans les cieux ! L’astre luit.
Le mystère annoncé s’accomplit
Cet enfant sur la paille endormi,
C’est l’amour infini!
C’est l’amour infini!

Saint enfant, doux agneau!
Qu’il est grand! Qu’il est beau!
Entendez résonner les pipeaux
Des bergers conduisant leurs troupeaux
Vers son humble berceau!
Vers son humble berceau

C’est vers nous qu’il accourt,
En un don sans retour!
De ce monde ignorant de l’amour,
Où commence aujourd’hui son séjour,
Qu’il soit Roi pour toujours!
Qu’il soit Roi pour toujours!